escroc

escroc

escroc [ ɛskro ] n. m.
• 1642; it. scrocco escroquer
1Personne qui escroque, qui a l'habitude d'escroquer. aigrefin, arnaqueur, chevalier (d'industrie), écornifleur, faisan, filou. Être victime d'un escroc. Cette femme est un dangereux escroc. Adj. « des écumeurs d'aventures, des chasseurs d'expédients, des chimistes de l'espèce escroc » (Hugo).
2Spécialt Personne malhonnête en affaires. bandit, fripouille, gangster, voleur. Cet homme d'affaires est un escroc. Tous des escrocs ! crapule.

escroc nom masculin (italien scrocco) Personne qui commet, qui a l'habitude de commettre une escroquerie ; aigrefin. ● escroc (difficultés) nom masculin (italien scrocco) Prononciation [ɛ ;&ph103; ;&ph95; ;ʀ&ph99; ;], sans prononcer le c final. Genre Toujours au masculin, même pour désigner une femme. Cet emploi est d'ailleurs rare, sauf en fonction d'attribut : elle est peut-être ravissante, n'empêche que c'est un escroc. (En revanche, on ne dirait pas : il est tombé sous la coupe d'une ravissante escroc.) ● escroc (synonymes) nom masculin (italien scrocco) Personne qui commet, qui a l'habitude de commettre une escroquerie ;...
Synonymes :

escroc
n. m. Filou, personne qui commet des escroqueries.

⇒ESCROC, subst. masc.
Celui qui commet une escroquerie, qui a l'habitude d'escroquer. Un habile, un célèbre, un illustre escroc; un escroc international. Si je suis trop peureux ou trop timide pour faire l'escroc, ce n'est pas vertu (ALAIN, Propos, 1935, p. 1246). Les escrocs et les maîtres chanteurs, tous les archers sont là-haut, choississant leur proie (MONTHERL. J. filles, 1936, p. 928).
Au fig. [Avec un déterminant, adj. ou compl. prép. de] Il faut liquider le passé (...) Donc refaire l'esprit français pour empêcher les États dans l'État, les escrocs politiques d'hier de renaître (L'Œuvre, 9 mars 1941). — Taisez-vous, divagateur, escroc de l'opinion! (ARNOUX, Roi, 1956, p. 340).
Prononc. et Orth. :[]. Au plur. des escrocs adroits [(z)]. La consonne finale prononcée ds FÉR. Crit. t. 2 1787 et GATTEL 1841. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1634 escroq « malfaiteur? » (Testament du Gros Guillaume ds GAULTIER GARGUILLE, Chansons, éd. E. Fournier, p. 224 : une grande troupe d'escroqs qui s'estoient tous tués en duel); 1640 escroc « écornifleur » (OUDIN). Empr. à l'ital. scrocco « écornifleur » (dep. XVIe s., Varchi d'apr. DEI), déverbal de scroccare (escroquer). Fréq. abs. littér. :140. Bbg. WIND 1928, p. 151, 201.

escroc [ɛskʀo] n. m.
ÉTYM. 1642; ital. scrocco. → Escroquer.
1 Personne qui escroque, qui a l'habitude d'escroquer. Aigrefin, arnaqueur, carambouilleur, carotteur, chevalier (d'industrie), écornifleur, escroqueur, estampeur, filou; (→ argot Faisan). || Être victime d'un escroc. || Un grand escroc. || Un escroc international. || Cette femme est un dangereux, un habile escroc. || Un marché d'escrocs (→ Brocantage, cit. 1).À femme avare galant escroc, conte de La Fontaine.
1 (Le prince d'Harcourt était) grand menteur (…) grand dépensier en tout, grand escroc avec effronterie (…)
Saint-Simon, Mémoires, t. II, VIII.
Adjectif :
2 Il eût été honteux à jamais pour la France qu'une horde infâme d'usuriers escrocs eût accablé en justice la vertu d'un maréchal de camp qui a servi la patrie avec honneur (…)
Voltaire, Politique et Législation, Lettre à MM. de la noblesse du Gévaudan, 4.
3 Des gens sans aveu (…) des écumeurs d'aventures, des chasseurs d'expédients, des chimistes de l'espèce escroc, les fruits secs de l'improbité (…)
Hugo, les Travailleurs de la mer, I, V, VI. (→ Bilan, cit. 3).
2 Personne malhonnête, qui s'empare par ruse ou par force de l'argent d'autrui. Bandit, coquin, fripon (vx), fripouille, gangster, voleur. || Ce marchand, ce financier est un escroc, un véritable escroc.
REM. Le féminin est virtuel; mais on rencontre une escroc (fin XVIIe, Mme de Sévigné) et une escroque (Tallemant des Réaux, 1657, in D. D. L.). On dira en général : elle est escroc, une femme escroc, ou on emploiera escroqueuse (→ Escroqueur).

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • escroc — ESCRÓC, OÁCĂ, escroci, ce, s.m. şi f. Persoană care înşală pe alţii şi îşi însuşeşte, prin mijloace frauduloase bunuri străine; pungaş, şarlatan. – Din fr. escroc. Trimis de LauraGellner, 13.06.2004. Sursa: DEX 98  ESCRÓC s. hoţ, impostor,… …   Dicționar Român

  • escroc — ESCROC. s. m. L s se prononce. Fripon, fourbe, qui a accoustumé de tirer, d attraper quelque chose par fourberie, par impudence, par artifice. C est un escroc. gardez vous des escrocs …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Escroc — (fr., spr. Eskrock), seiner Spitzbube; daher Escroquerie (spr. Eskrokrie), Gaunerei, u. Escroquiren, Gaunerei treiben, prellen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Escroc — Escroc, frz., Betrüger, Gauner; Escroquerie, Prellerei; escroquiren, prellen …   Herders Conversations-Lexikon

  • escroc — ESCROC: Est toujours du grand monde (voir espion) …   Dictionnaire des idées reçues

  • escroc — /es krōˈ/ (French) noun A swindler …   Useful english dictionary

  • escroc — (è skro ; le c ne se prononce jamais ; au pluriel, l s se lie : des è skro z adroits ; escrocs rime avec sots, repos, travaux) s. m. Celui qui pratique l escroquerie. Dévalisé par des escrocs. •   À femme avare galant escroc, LA FONT. Conte..… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Escroc — Escroquerie  Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction. L’escroquerie est le fait, soit par l usage d un faux nom ou d une fausse qualité, soit par l abus d une qualité… …   Wikipédia en Français

  • ESCROC — s. m. Fripon, fourbe, homme qui a coutume de tirer quelque chose des gens par fourberie, par artifice. C est un escroc. Gardez vous des escrocs. Un vil escroc …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ESCROC — n. m. Celui qui escroque, qui a l’habitude d’escroquer. être victime d’un escroc …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»